Os campos marcados com * são obrigatórios.
Seu endereço de e-mail não será publicado.
É possível que a sua entrada só fique visível no livro de visitas depois de revisada.
Nós nos reservamos o direito de editar, excluir ou não publicar entradas.
21 visitantes.
Carmela Barroso desde Araras escrito em 21 de dezembro de 2021
Adorei o site
Brigitte desde Suisse escrito em 21 de dezembro de 2021
Quelle tristesse d’apprendre aujourd’hui que Maria n’est plus. Je t’avais rencontrée ainsi que Jocelyne lorsque nous chantions dans le Chablais. De très jolis souvenirs. Je me rappelle de ta chanson Clarea, je me rappelle de la mélodie, des paroles qui résonnent bizarrement aujourd’hui que tu n’es plus là. Je pense très fort à Jocelyne. Courage. Amitiés. (30/07/2020)
Rodrigo Victor de Arruda Vastanho desde São Paulo escrito em 21 de dezembro de 2021
Saudades de Maria da Paz. Meus sentimentos, foi uma grande honra poder gravar seu disco na JPS. Amiga Jocelyne estou com algumas fotos originais de Maria da Paz, entre em contato para poder devolver. Como perdemos contato acredito que queira de volta. Grande Abraço. (03/06/2020)
Michel Schmalz desde Lausanne escrito em 21 de dezembro de 2021
Chère Maria, j’ai eu le grand bonheur de vous rencontrer, le 29 janvier 1988, à Lausanne, en Suisse (Suíça) et de faire votre connaissance. Je ne vous connaissais pas ! Le public ne vous connaissait pas ! Vous arriviez de votre Brésil natal pour une petite tournée en Suisse romande. En quelques minutes, vous nous avez conquis. Votre voix chaude et votre sourire a ébloui cette petite cave des "Faux Nez". Plus tard, vous être repartie pour votre pays natal (sans oublier de prendre avec vous, l’amour de votre vie). Vous êtes devenue une star au Brésil. En 2018, après un magnifique concert à Recife, la vie a décidé de nous priver de vous ! Ce n’est pas juste. Permet moi maintenant, Maria cette familiarité. Maria, tu nous as donné beaucoup. Tu as rendu des milliers de "fans" heureux, puis tu es partie. Mais grâce à ta voix, à tes chansons, à ton magnifique sourire, à ton rire éclatant, tu seras toujours présente. Alors, Maria, merci ! (08/04/2020)
Natércio Araújo desde Jaboatão dos Guararapes escrito em 21 de dezembro de 2021
Tive o privilégio de conhecer e conviver um pouco com Paizinha, Com sua risada gostosa e sua forma rindo de cantar. (27/03/2020)